Feuille capitonnée

with Aucun commentaire

C’est une technique souvent utilisée en Broderie en relief (Stumpwork), pour créer du volume.

Ce point se réalise en 3 étapes:

1 L’étape de préparation.

Normalement, c’est le moment de transférer le modèle sur la toile, ou de l’y traver à l’aide d’un stylo à encre temporaire. Mais nous travaillons sur une toile pour points comptés, ici… et si vous avez déjà tenté la chose, vous saurez qu’il est quasi inutile d’espérer tracer quoi que ce soit sur de la toile pour point de croix – du moins pas avec précision. La toile n’est pas assez fine pour cela. Voici donc l’astuce:

Au point arrière, délimiter le contour de la feuille directement sur la toile. Pas la peine de faire dans la dentelle : une ligne diagonale, ça donne un long point droit (plutôt que plusieurs petits points individuels). N’oubliez pas que tout sera recouvert d’ici la fin, donc inutile de faire dans le magnifique. Mieux vaut économiser son “quota précision” pour l’étape 3!

Découper ensuite cette même forme dans de la feutrine. Ici encore, inutile d’être particulièrement précis – nous savons que tout cela sera recouvert. L’important est surtout que la feutrine de dépasse PAS du contour. Tout doit bien contenir. Sinon, il faut recouper un peu.

On peut utiliser de la feutrine blanche – c’est facile à trouver, et on peut être sûr que ça ne déteindra pas sur les fils ou sur la toile (surtout si on lave le travail). Cela dit, il est rarement conseillé de laver du Stumpwork… quand je sais donc que je ne laverai pas ma toile, je préfère utiliser de la feutrine assortie à la couleur des points couvrants. Cette astuce est particulièrement utile lorsqu’on est débutant parce qu’elle permet de cacher beaucoup d’imperfections dans le point de satin.


2 L’étape de rembourrage.

Placer la feuille en feutrine à l’intérieur de son contour, pour s’assurer qu’elle est à la bonne dimension.

Puis la fixer en position à l’aide de quelques petits points. Attention que ces points restent bien dans l’espace intérieur du contour.


3 L’étape de recouverture.

C’est le moment de faire dans le joli!

Utiliser le point de passé plat* pour recouvrir la première moitié de la feuille. Attention de bien prendre le contour au point arrière sous le passé plat, pour le cacher entièrement.

Puis recouvrir l’autre côté de la feuille. On peut utiliser une couleur à peine plus claire, si on le souhaite.

Et pour finir, faire remonter un point droit le long de la nervure centrale de la feuille.

[* Le passé plat et une série de points parallèles qui servent à recouvrir une surface. Ils sont brodés très près les uns des autres pour être le plus couvrants possible. Ces points sont identiques au dos du travail, ce qui le rend réversible.]

Bonne broderie!

Faby xx

Vous avez aimé ce tuto? Partagez le pin!

Qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.